Avoir des convictions ou Vivre ses convictions

Dernière mise à jour : 11 nov. 2021

Comment cela vous affecte-t-il sur le plan énergétique

Exprimer ses convictions

Nous avons tous entendu dans notre entourage, quelqu'un dire qu'il était contre le pass sanitaire ou qu'il est urgent de faire quelque chose pour la planète, ou bien que les conditions de vie des animaux d'élevage sont lamentables... Beaucoup d'entre nous nous voyons comme de fervents défenseurs de la liberté, de la communauté, du groupe, de la planète.

Mais combien d'entre nous ont vraiment renoncé à leur petit confort pour vivre en alignement avec leurs convictions?

"Le gouvernement n'a pas à nous obliger à nous faire vacciner! Mais moi j'aime bien boire un verre dans un bar de temps en temps." "C'est une atteinte à nos liberté! Mais pour ne pas gâcher les vacances, il fallait bien faire des sorties et aller au restaurant!"

"Il faut vraiment que les gens commencent à penser à faire moins de déchets, mais voter écologiste, ça ne servirait à rien puisqu'ils ne gagneront pas de toute façon. L'économie, c'est plus important que l'écologie."

Combien de gens disent qu'il faudrait réduire la consommation de viande et sont vraiment végétarien ou végan? Combien de personnes sont vraiment capables de faire le sacrifice de leur petit confort pour vivre dans le sens de leurs convictions? Pas beaucoup, je vous rassure (nous avons tous envie de préserver le confort de notre monde physique).


Ce que ce manque d'alignement pose comme problème et pourquoi :


On sait tous ce qu'on devrait faire ou ne pas faire. Il y a toujours cette petite voix dans notre tête qui nous interpelle pour tenter de nous remettre dans le droit chemin. Oh la vilaine petite voix qui nous fait culpabiliser! Alors que nous avons de si bonnes intentions! Et un tas de bonnes excuses! "J'aimerais bien aller à pied ou en vélo plutôt qu'en voiture mais je vais perdre du temps. Et puis il pourrait pleuvoir, et je serais mouillé!"

Scoop : c'est toujours moins cher, plus agréable, plus rapide de ne penser qu'à soi ! Mais lorsque vous faites cela, que vous vous donnez des excuses ou que vous vous dites que vous avez bien mérité ceci ou cela, vous tombez dans le piège de l'égo. C'est une autre des petites voix dans votre tête et elle ne s'entend pas très bien avec l'autre, celle précédemment citée, qui n'est autre que celle du moi supérieur ou subconscient ou si vous voulez de l'âme ou de l'esprit divin. Vous pouvez l'appeler comme vous le voulez, ça ne l'empêchera pas de toujours faire partie de vous et de vous embêter avec sa maudite culpabilité.

Ce sont ces voix que nous observons lors des séances de sophrologie pendant lesquelles je vous demande de repérer vos pensées.

Comment cela fonctionne-t-il?

L'être humain, comme n'importe quel être vivant, est composé de matière et d'énergie. Vous avez sans doute déjà entendu parlé des chakras? Ce sont des centres énergétiques qui composent une sorte de champ magnétique qui rayonne tout autour de vous : le corps énergétique. C'est sur ce corps énergétique que l'on travaille lorsque vous faites appel à un magnétiseur, un réflexologue, un maître Reiki ou un acuponcteur par exemple.

Ce corps énergétique stock des empreintes de vos expériences de vie et de vos émotions. Et il est responsable de votre énergie! Donc de votre vulnérabilité aux maladies. C'est aussi lui qui est responsables des maladies psychosomatiques par exemple.

Il est composé de sept principaux centres ou chakras. Ils sont situés le long de votre colonne vertébrale.

Et voilà d'où viennent les différentes voix :

  • Les trois premiers chakras portent la voix de l'égo. Ce sont les chakras de la survie, de la matière et du monde physique. Il est donc logique que l'égo s'occupe de votre confort et de ce qui est nécessaire à votre survie. La vision de l'égo est littérale. Il cherche l'approbation du groupe et les récompenses qui vont avec, car elles incarnent une forme de sécurité pour l'individu. En sophrologie, on fait appel aux trois premiers chakras lorsqu'on travaille sur l'ancrage mais aussi sur les croyances héritées du groupes ainsi que sur les archétypes de survie comme l'enfant intérieur par exemple.

  • Du quatrième au septième chakra, c'est la voix du soi-supérieur (N.B. : je vais l'appeler la voix du sage à partir de maintenant). Elle a une perception supérieure, symbolique. Elle s'exprime par exemple sous forme de symboles à travers les rêves. C'est la voix intérieure, émotionnelle. C'est une voix très importante à laquelle vous ne pouvez pas échapper car elle vous guide tout au long de votre chemin de vie, d'une leçon à une autre. Cet apprentissage à travers l'expérience humaine, c'est ce qui vous permet d'évoluer sur le plan spirituel. Cette partie de vous n'agi pas avec la même logique que l'instinct de survie. Et elle est souvent la cause du chao dans votre vie.

Lorsque vous prenez la décision d'écouter votre égo plutôt que votre voix du sage, alors vous laisser une empreinte énergétique négative, autrement dit vous perdez de l'énergie, en employant mal vos centres énergétiques.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les Chakras, je prépare actuellement un autre article à ce sujet. N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter (formulaire en bas de page) pour être informé lorsqu'il sera publié.

Quelles sont les conséquences sur la santé?

Les conséquences sur la santé peuvent être diverses : insomnies, dépressions, crises d'angoisses, colères excessives, troubles alimentaires, douleurs ( ventre, dos, épaules sont les exemples les plus évidents), difficultés à digérer, etc...

Bien évidemment, lorsqu'une personne souffre de l'un de ces problèmes de santé, il est préférable de consulter un médecin afin de soulager les symptômes. Mais vous remarquerez que le problème resurgi bien souvent quelques temps après l'arrêt du traitement. C'est tout simplement parce que nous avons tendance à toujours retomber dans les mêmes schémas de vie et de pensée jusqu'à ce que la leçon prévue par la "voix du sage" soit intégrée.


Quelques conseils pour se "réaligner"

Il existe de nombreuses façons de se "soigner au niveau énergétique". Mais pour être vraiment efficace, je pense qu'il faut faire un travail sur soi en profondeur. Voici mes conseils :


1. Apprendre à repérer ses schémas de pensée

Pour cela, la sophrologie vous permet d'apprendre la méditation, qui grâce à une pratique régulière vous permet de ralentir le flux des pensées, d'être d'avantage attentif au moment présent et de faire le tri parmi toutes ces voix que vous entendez dans votre tête. Vous pouvez aussi méditer seul chez vous grâce à des méditations guidées enregistrées que vous trouvez partout sur internet.

L'avantage d'avoir un suivi avec un sophrologue est que les séances s'adaptent à vos besoins, vous pouvez discuter directement de la manière dont vous vivez les séances et ainsi avoir des conseils personnalisés. C'est un bon moyen de démarrer une pratique de méditation et d'acquérir une discipline de régularité.

Pour le moment, les séances de sophrologie que je propose ( à mon cabinet ou en ligne) sont uniquement individuelles. A l'issu du premier rendez-vous, je vous propose un protocole sur plusieurs semaines avec un nombre limité de séances ( généralement 6), qui devront être suffisamment espacées pour que vous ayez le temps de mettre en place votre propre pratique en autonomie. Je vous fournirai pour cela des méditations guidées enregistrées et d'autres outils avec lesquels travailler entre chaque séance. Vous pourrez ainsi apprendre la méditation à votre rythme et intégrer tous les bienfaits apportés au quotidien par la sophrologie.

Vous aurez accès à tous les outils que j'ai préparé pour mes clients à partir de mon site internet, via un compte personnel et également sur une application mobile.


2. Purger l'ombre par l'écriture

Je recommande également d'écrire. Il peut être bon d'utiliser l'écriture d'un journal intime comme une sorte d'auto-analyse. Ecrire noir sur blanc vos pensées, vos croyances, vos émotions, mais aussi vos mensonges, vos prières, vos souhaits et les sentiments qui y sont attachés peut être très révélateur pour vous-même. Vous découvrirez des facettes cachées de vous-même que vous devrez apprendre à aimer.

Après chaque séance, je fourni à mes clients un cahier d'exercices dans lequel ils trouveront des questions auxquelles je leur demande de répondre dans leur journal. Ces réponses ne font pas l'objet d'une discussion avec moi lors d'une prochaine séance. C'est une base pour aider la personne à approfondir son auto-analyse. Comme c'est un travail que l'on ne fait que pour soi, que personne ne verra, on peut penser que c'est plus facile d'être honnête. Pourtant vous verrez que vous serez tentés de vous mentir à vous même et de vous juger vous-même. Et c'est justement de cette difficulté là que nous parlerons pendant les séances de suivi.

Les cahiers d'exercices proposent également des activités qui sont des exercices de sophrologie que vous pouvez facilement réaliser entre deux séances.


3. Transformer sa vie avec les "bonnes pratiques"

Ici, le maître mot est "discipline". N'ayez pas peur! Personne ne va venir vous taper sur les doigts si vous ne vous comportez pas comme il le faut! A part peut-être la "voix du sage", qui après tout est la votre. Alors intégrez là! Acceptez qu'elle vient de vous et qu'elle n'est pas là pour vous nuire mais pour vous faire grandir.

Laissez vous guider par cette voix pour intégrer les "bonnes pratiques" à votre vie. Ne bouleversez pas tout à la fois. Laissez vous du temps. Tout ne peut pas être parfait du jour au lendemain. D'ailleurs, ce ne sera jamais parfait. Il y aura des jours avec et des jours sans.

Faites la liste de ce que vous voudriez changer dans votre vie. Puis choisissez un item. Le plus facile en premier. Chaque fois que vous en maîtriserez un, c'est à dire qu'il fera partie de votre quotidien et que vous constaterez que cela ne vous demande plus d'effort alors vous pourrez passer au suivant.

Par exemple : arrêter de fumer, changer de régime alimentaire, arrêter d'envier une personne qui a quelque chose que vous n'avez pas, vous défaire d'une mauvaise habitude...

Si vous le souhaitez, nous pourrons intégrer un plan d'action à votre protocole sophrologique. Vous recevrez alors des encouragements sur votre application mobile et vous aurez accès à une liste de tâche personnalisée.


Attention quand même à ne pas confondre ce que vous pensez vraiment, vos vraies convictions avec celle que vous affichez publiquement pour avoir une certaine image auprès d'un de vos groupes sociaux. C'est aussi, en effet, lorsque vous exprimez de fausses convictions que vous perdez de l'énergie. Alors inutile de devenir un activiste dans tous les domaines! Contentez vous de ce qui vous tient vraiment à cœur.


Si vous souhaitez discuter de ce sujet ou si vous avez des questions, n'hésitez pas à réagir dans les commentaires. Et si cet article vous a plu, partagez-le sur les réseaux sociaux.

5 vues0 commentaire